THE LOOP, à ne pas louper !

le mercredi 04 novembre 2020 par Tinou
3 J'aime(s)

Grande nouvelle, voici mon premier avis sur ce site fraîchement sorti de son cocon ! J’aurai pu assurer le coup en vous parlant de Maracaibo, ma bombe de 2020, mais non, j’ai choisi un autre jeu dont il fallait absolument que je vous parle : THE LOOP !

the_loop_avis_scoringames_original_1.png

Voilà un petit mois que j’ai vraiment débuté de manière quotidienne les actualités sur le site et s’il y a un jeu qui a trusté la page d’accueil, c’est bien THE LOOP. Et je dois tout d’abord faire un aveu de taille. Le jeu ne m’attirait pas du tout et cela pour plusieurs raisons : ils sont rares les jeux coopératifs que j’apprécie vraiment, trop de hype sur instagram et ma wishlist contenait déjà beaucoup trop de trucs à acheter. Sauf que patatra. On nous annonce un confinement. Je me rends dans ma boutique. Je sors ma wishlist. Mince ! Mon ludiste n’a pas eu le temps de recevoir tous les jeux que je voulais. Dans une volonté de marquer mon soutien à mon commerce local, ni une, ni deux, THE LOOP fini sur le comptoir parmi une ribambelle d’autres.

Passons au coeur du sujet. Le jeu vous propose une aventure coopérative afin de combattre le Dr Foo qui veut éradiquer l’univers via des failles temporelles. Cette phrase d’introduction au scénario n’est absolument pas représentative de la qualité de la narration du jeu. Beaucoup de titres proposent un paragraphe au début du livret de règles : But du jeu. On y apprend un peu de contexte, fin. Or dans THE LOOP on sent une réelle volonté de narrer des événements : que ce soit matériel (livret de règles, boîte du jeu) ou mécanique (4 modes de jeux différents!). Tous ces efforts paient, on est de suite dans une ambiance chill à se regarder avec nos partenaires de jeu : « okay guys, on va lui refaire le portrait au Dr Foo ! ».

the_loop_avis_scoringames_original_3.png

Qui dit coopération, dit souvent un joueur leader. Dans bon nombre de jeux, et même dans l’un de mes préférés en coop (Hogwart’s Battle), c’est souvent le joueur avec le plus de parties qui va expliquer comment jouer aux autres. « Fais ci », « fais ça », « non attention il va y avoir un ver de terre géant ! », etc. On a tous connu. THE LOOP n’échappe pas entièrement à ce phénomène et de toute façon cela dépend de vos compagnons de jeu. Certains aiment être tenus par la main, d’autres non. La grosse différence c’est que le jeu vous place à la tête de personnages qui ne se jouent pas du tout de la même façon : l’un va plutôt générer des cubes d’énergie nécessaires aux déplacements et à la fameuse mécanique du LOOP, l’autre va être efficace contre les clones du Dr Foo, tandis que le dernier va renforcer les autres joueurs. Bon point pour THE LOOP donc, puisque non seulement on a vraiment envie d’essayer tous les persos mais en plus leur choix va être crucial pour la réussite de la mission.

the_loop_avis_scoringames_original_2.png

Parlons en de la mission ! Le plateau se compose de sept époques allant du début de l’Humanité à un improbable avenir. Chaque période cache une mission que les joueurs doivent accomplir au cours de la partie. 4 missions validées : fin du game, le Dr Foo est foutu, victoire et confettis. Mais ce dernier est coriace : chaque tour de joueur (et non de table!) voit l’apparition aléatoire d’un certain nombre de clones aux époques indiquées par ces derniers, ainsi qu’un certain nombre de failles temporelles (cubes rouges).

Et là, c’est le moment ludique du jeu. Vous placez la machine du Dr Foo en face de l’époque concernée, vous lancez un nombre de failles équivalent à la célèbre formule (2 + nombre de clones présentes sur la dite époque), et vous serrez les fesses. Chacun y va de sa petite technique : on jette tout d’un coup ou on y va petit à petit. Si quatre failles sont présentes à une époque, patatra, la mission (révélée ou non) est détruite et un Vortex apparaît.

C’est la loose totale si : un deuxième Vortex apparaît sur un précédent, si vous devez placer un 4e Vortex autour du plateau, ou si vous arrivez à la fin de la 3e manche sans avoir remplit votre mission. THE LOOP est exigeant et on aime ça ! On a enchaîné 5 parties dans une même journée tellement le challenge est addictif, c’est une véritable drogue. Et tous les soirs depuis la sortie du jeu, on essaye de battre ce satané Dr Foo. Mais attention, le challenge est élevé (et il est possible de l’augmenter encore pour les sadiques via les autres modes de jeu) mais n’est pas impossible. La frustration amenée par une défaite est saine et engendre l’envie de recommencer plutôt que de balancer le plateau par la fenêtre (confinement oblige, sinon ce serait la forêt).

the_loop_avis_scoringames_original_4.png

Pas de panique ! Pour combattre le Dr Foo, vous pouvez compter sur votre main de départ contenant six puissantes cartes. Il sera d’ailleurs possible d’en récupérer une à la fin de votre tour de jeu parmi celles rendues disponibles à l’époque où vous finirez ce dernier. On note au passage le ton totalement décalé du jeu : le nom des cartes, les textes, les descriptions. Un humour que j’affectionne particulièrement. Trois actions possibles : se déplacer, activer une carte ou looper. C’est LA mécanique du jeu. Sommairement, contre un cube d’énergie, vous pouvez réutiliser les cartes de votre main appartenant à la même série. Vous pouvez relooper… mais cela vous coûtera plus cher !

Oui il y aura des tours où vous allez faire un déplacement, activez vos trois cartes en main et fin. Pas de quoi exciter quelqu’un en confinement. Mais il y aura des tours où vous allez combotter de ouf, vous vous prendrez la tête à deux mains et vous allez réfléchir à comment dérouler votre tour pour éliminer 5 clones, détruire 6 failles et ajouter 7 énergies sur le plateau en loopant 3 fois. Et quand ça arrive… C’est un sentiment jubilatoire au possible !

the_loop_avis_scoringames_original_5.png

Un dernier mot sur l’édition proposée par Catch Up Games : le matériel est dingue, vraiment dingue. On sent que malgré les dizaines de parties que nous allons faire, la qualité fait que la matériel ne s’usera jamais. La direction artistique matche dans tous les sens : plateau, cartes, iconographie claire. On ne se casse pas la tête 3h à lire le texte d’effet d’une carte, les icônes sont présentes pour savoir exactement en 2s ce que la carte propose comme pouvoir(s).


heart.png
Coup de coeur !

J’ai bien conscience qu’en proposant THE LOOP comme premier avis sur le site, vous n’avez pas d’échelle de comparaison par rapport à mon engouement pour le jeu. Mais le titre de Théo Rivière, Maxime Rambourg et Simon Caruso propose exactement ce pourquoi j’aime tant les jeux de société depuis une année désormais. Non seulement c’est à la fois ludique, amusant et exigeant, mais on sent que tous les aspects du jeu (règles, mécaniques, conception, matériel) ont fait l’objet d’une réflexion intense pour arriver à nous procurer ces sensations. Aucune hésitation, THE LOOP est un véritable coup de coeur et l’une des bombes de cette année 2020 !

heart.png
Coup de coeur !

J’ai bien conscience qu’en proposant THE LOOP comme premier avis sur le site, vous n’avez pas d’échelle de comparaison par rapport à mon engouement pour le jeu. Mais le titre de Théo Rivière, Maxime Rambourg et Simon Caruso propose exactement ce pourquoi j’aime tant les jeux de société depuis une année désormais. Non seulement c’est à la fois ludique, amusant et exigeant, mais on sent que tous les aspects du jeu (règles, mécaniques, conception, matériel) ont fait l’objet d’une réflexion intense pour arriver à nous procurer ces sensations. Aucune hésitation, THE LOOP est un véritable coup de coeur et l’une des bombes de cette année 2020 !


Tinou | | 13 Nov 2020

Harry Potter aura toujours une place in my heart ! Haha !

Saylili missTempleton 12 Nov 2020

Excellent premier avis jeu, sur un jeu a la hype que j'approuve également. Je suis certainement le genre de personne qui essaie de diriger les autres lol..

Et bien entendu tu arrives à mettre HP en plein milieu lol